Fermeture des boutiques de CBD en France

De nombreuses boutiques de CBD ont ouvert en France, suivi aussitôt de leur fermeture. La raison est simple : le CBD est peut-être autorisé en France, il n’en demeure pas moins qu’il n’est pas légalisé. En outre, un flou plane sur cette substance qui est issue du chanvre. La plupart des produits à base de CBD vendus dans les bureaux de tabac ont des origines douteuses. Ils ne peuvent pas être vendus en pharmacie. Ceux qui sont légalement reconnus ne sont vendus qu’en pharmacie et délivrés sur ordonnance. Un vide juridique existe encore dans la commercialisation des produits à base de CBD, et la demande est de plus en plus grandissante. Les gérants de boutiques qui persistent à vendre opèrent, pour la plupart, dans l’illégalité.

Fermeture des boutiques de CBD en France